TENNIS    de   TABLE

Des palmarés

 

Jean Pierre Bitoun: champion 1956

   

ANNEE 1956

 

le TELL  du   4 mars  1954

Le  2 février 1956

 

Le TELL  19  Juillet  1958

Les ligues de la F.F.T.T

Ligue d'Alger de Tennis de table

Tournoi Air France 31/5/1959

Ping-pong Blida

Jean Pierre Bitoun; André Voiron

André Voiron, Jean Pierre Bitoun

André Voiron, Jean Pierre Bitoun, Marcel Reynaud

 

Jean Pierre Bitoun

Champion  d'Alger et de Constantine de Tennis de table

Jean Pierre Bitoun a le FCB au coeur

Cet enfant du soleil voit le jour dans cette ville immortalisée par ses roses : Blida.

Son père Edouard Bitoun figure légendaire du F.C. Blida, a su inculquer au jeune Jean-Pierre les valeurs sportives.

A l'époque, la jeunesse blidéenne se retrouvait au sein de son club le F.C.B.

Initiales prestigieuses aux couleurs jaune et noir.

Elève dans le sérail sportif, il débute dès l'âge de 10 ans au tennis de table. La vivacité de ses réflexes et son esprit accrocheur lui feront gravir les échelons, compétitions et championnats le forgeront et il deviendra vite l'élément moteur du FCB.

Sportif aux talents multiples, il ne dédaignera pas le football.

Certains dimanches on pouvait le voir assurer les deux disciplines. Mais c'est dans le tennis de table qu'il va faire éclater son talent.

Il s'élèvera au niveau des plus grande de l'époque tels Zemori, Reynaud, Voiron, Solves, les plus fines raquettes du moment.

1956 marquera le début de son apogée avec le titre de Champion d'Alger individuel de tennis de table.

1957 : Champion de Constantine individuel, finale qui restera gravée dans les annales car disputée âprement, point par point, contre le redoutable Berger.

Son club magnanime l'avait prêté pour un temps au FC Bougie, le temps de son service militaire.

1958 : II porte au firmament les couleurs jaune et noire en remportant avec son club «Les Doyens» du FCB, le titre de Champion d'Algérie par équipe.

Il fallait lire la joie du Président et père Edouard Bitoun, fier des prouesses de son fils associé à toute son équipe, ramenant à Blida le trophée si convoité.

En 1962 l'indépendance de l'Algérie fait que Jean-Pierre Bitoun s'installe à Lyon.

C'est au sein du Club Lyonnais S.C. Maccabi que durant 3 années consécutives 1966-67-68 il remportera le trophée de Champion individuel.

Toujours mordu de foot et de tennis de table vous le rencontrerez le dimanche matin, le bras prolongé d'une raquette verte, taquinant la table au club sportif de Charbonnière dans la banlieue lyonnaise.

Malgré les années, la vivacité et les réflexes sont restés aussi sûrs.

Toujours redoutable l'ami Jean-Pierre.

Avis aux jeunes amateurs.

 

Article extrait de la revue Pieds Noirs d'hier et d'aujourd'hui N°62 sous la plume de F.M

Nouveau 2013