Interview de Mr Armand RUIZ, ancien joueur du FCB et actuellement président de

l'Union Des Anciens du   Football d'Afrique du Nord

Cette interview est publiée grâce à l'aimable autorisation de l'UDAFAN. Cette association publie 2 bulletins par an sur le football d'Afrique du Nord. Vous pouvez la contacter au udafancb@aol.com

Vous pouvez retrouver de nombreuses photos sur le football en AFN en allant sur le blog de UDAFAN         

 http://udafan.skyblog.com/

 

 

Entretien avec Armand RUIZ, président de l'UDAFAN

Question : Comment expliquer une telle connaissance du FC BLIDA ?

Réponse : " bien qu'ayant débuté très jeune à l'AS BOUFARIK, j'ai signé ma licence au FCB peu avant mon départ au service militaire, en 1947, et je suis resté fidèle à ce grand club pendant dix années ".

Question : Pouvez vous nous brosser un bref historique du FCB et nous dire quelques mots des dirigeants et joueurs qui, à vos yeux, ont contribué aux excellents résultats obtenus ?

Réponse : je veux bien essayer essentiellement pour la période d'après-guerre :

" avant 1940, je sais que trois joueurs : BONELLO - SALVANO - CHESNEAU ont été retenus en équipe de France, lors des jeux olympiques de 1920. Leurs prestations ont du être convaincantes puisque ces joueurs, qui évoluaient tous les trois en Algérie, ont eu l'honneur de porter à nouveau le maillot de l'équipe de France

- 3 sélections pour l'ailier gauche BONELLO( 1926 et 1927)

- 1 sélection pour l'inter gauche SALVANO (1926)

- 1 sélection pour l'avant centre CHESNEAU (1924)

De 1930 à 1940 le club eut un comportement moyen. Après l'interruption de la guerre 1939/45 et quelques matches sans grande importance, la reprise du championnat en 1946, permit l'éclosion de trois grands joueurs:

- le gardien de but Armand LIBERATI

- Sauveur Rodriguez  Arrière central

- Georges RIERA, surdoué du ballon rond.

Si nous avons déjà évoqué les magnifiques carrières sportives de LIBERATI et de RODRIGUIEZ, tous deux internationaux, je voudrais souligner le grand talent de Georges RIERA, dont le père jouait déjà au FCB !

A l'âge de 17 ans, aux côtés des BACHELU, SAMARY - RODRIGUEZ- LIBERATI- PONS - GARINOS - FUSTER, HADDAD... Georges remporta la coupe FORCONI en 1946, et, quelques années plus tard, la coupe d'AFN à mes côtés. Après le départ de RODRIGUEZ et de LIBERATI pour l'Olympique de MARSEILLE, le FCB connu un passage à vide, jusqu'en 1949. Contraint cette année là de disputer les barrages contre l'Olympique de MARENGO, le club "bénéficia"de mon retour du service militaire et du lancement dans le grand bain d'un jeune avant centre prometteur, Charly CAMAND. Deux victoires qui nous permirent le maintien en division d'honneur!

Après cette alerte, l'apport de nouveaux jeunes en devenir, Claude S1CARD et Georges GINER et l'arrivée de deux joueurs de très grande classe Dahmane MEFTAH et Paul GASQUE, nous offrirent un grand ballon d'oxygène.Un autre espoir de 17 ans, Bernard RAH1S,s'affirma en équipe première et l'addition des anciens et nouveaux talents nous permit d'envisager l'avenir avec de nouvelles ambitions.

Qualifiés en 1950/51 pour disputer la coupe d'AFN, nous fûmes éliminés sèchement par la JBAC de Bône mais nous allâmes jusqu'en finale de la coupe FORCONI.

L'année 1951/52 devait nous récompenser de tous les efforts consentis en amont :

• Vainqueur de la coupe d'AFN (3àl)face au R.A. CASABLANCA *" • Vainqueur de la coupe FORCON1

• 2e du championnat d'ALGER

Sur notre lancée en 1952/1953. entraînés par l'ex Toulousain PEPY   JELINEK et avec un effectif plus étoffé : ESPI, CAU, GARGUILLO, MARCHESANO, TISSIER, MORENO qui firent leur apparition en équipe première, d'excellents résultats suivirent :

• Champion d'ALGER (équipe première et équipe juniors)

• l/2finaliste du championnat d'AFN

•1/4 finale en coupe d'AFN

De 1953 à 1955. avec le retour de Bébert RAMOS comme entraîneur et le lancement dans le grand bain de TORRES, CANO, MORENO ... nous parvîmes à garder un bon rang mais, le départ de MEFTAH pour Toulouse et celui de RAHIS pour Nimes nous fit quelque peu souffrir. A   noter l'éclosion d'un gardien de but un peu fantasque mais pourvu de grandes qualités, Guy ZARAGOZI et d'un très bon avant centre Jacques COMBECAVE.

Les années suivantes furent marquées par l'arrivée de Lucien JASSERON comme entraîneur avec monsieur Georges CLOS comme président de la commission de football. Après une place de 4e en championnat puis une victoire en coupe FORCON1 en 1957, le FCB se hissa en 1/4 de finale de la coupe d'ALGERIE en 1957/58 avant de se qualifier les années suivantes pour disputer le championnat "CF.A.".

Nous n'aurions jamais obtenu ces excellents résultats sans la qualité , le talent et l'abnégation des dirigeants et entraîneurs qui se dépensèrent, sans compter, au service du F.C.B.. Parmi eux je voudrais mentionner messieurs : " ROUX, BLASI, MERCADAL, TORRES et CANO, PARENT, BEAUJARD, BITOUN, BACHELU, FEARD, SAMARY, GUARINOS, PONS.BERNARDI ..."

Question: Pardon de vous interrompre Président, mais je vais vous prier d'abréger pour nous permettre de laisser un peu d'espace aux autres clubs ! et si je vous demandais : quel est à votre avis, le plus beau titre obtenu par le FCB?

Réponse :" je vous répondrais sans hésitation : l'exploit de s'être maintenu en division d'honneur, de 1904 à 1962"

Merci pour ces précieuses informations monsieur RUIZ.

 

PORTRAITS

 

Difficile, au sein du vivier de grands joueurs du FCB, d'en extraire certains! on va timidement essayer ! Armand RUIZ nous ayant déjà cité les noms d'internationaux retenus en équipe de France avant la 2e guerre mondiale, penchons nous sur la période d'après guerre.

Armand LIBERATI : gardien de but exceptionnel, trois fois retenu en sélection d'AFM . Champion de France avec l'Olympique de Marseille et international en équipe de France B

Sauveur RODRIGUEZ : Arrière central lui aussi Champion de France avec son copain LIBERATI, au sein de l'OM. International A en équipe de France, une très grande pointure

Parmi l'équipe vainqueur de la coupe d'AFN figuraient deux grands avants de pointe MEFTAH et RAHIS, alimentés en ballons propres par quatre joueurs récupérateurs et pourvoyeurs, le fameux "carré magique" constitué de RIERA, SICARD, RUIZ et CAMAND.

Dahmane MEFTAH : technicien hors pair, reconnu comme un des meilleurs avant centre de France. Jeu de tête particulièrement efficace. Beaucoup de buts à son actif. Très belle carrière professionnelle.

Bernard RAHIS : Ailier puissant, rapide, doté d'une frappe redoutable, et craint pour tous les défenseurs. Trois fois sélectionné en équipe de France A alors qu'il évoluait" à Nîmes. Très bon joueur de tête de surcroît. Difficile de trouver un meilleur attaquant de débordement parmi les professionnels.

Armand RUIZ : Inter au pied gauche génial, déroutant pour l'adversaire. Dribleur diabolique et néanmoins très collectif. Gros sens du jeu et placement judicieux sur le terrain, des qualités qui lui valurent de nombreuses sélections en ligue d'Alger.

Georges RIERA : Débute très jeune en équipe première et remporte la  coupe FORCONI. Demi gauche (milieu défensif) particulièrement apprécié pour sa vision panoramique dans le jeu, son aptitude à prévoir et intercepter les attaques adverses. Capable de jouer à tous les postes, un atout précieux pour son club. Doté d'une détente verticale impressionnante. Sélectionné en ligue d'Alger!.

Claude SICARD : Demi droit très complémentaire de son ami RIERA au milieu du terrain. Travailleur infatigable, toujours en mouvement, récupérateur souverain. Titulaire indiscutable, retenu lui aussi, en sélection départementale.

Charly CAMAND : Inter droit qui a gagné ses galons en équipe première à 18 ans. Un démarrage rageur, une frappe de balle puissante et précise, une vraie rampe de lancement pour les avants de pointe. Lui aussi plusieurs fois sélectionné en ligue d'Alger.

Guy ZARAGOZI : gardien de but surdoué. Prise de balle exceptionnelle. Goût du risque. Match époustouflant en Coupe de France contre Sedan. Sélectionné en ligue d'Alger puis professionnel en métropole, à Montpellier.

Alain TORRES : Vainqueur du concours du jeune footballeur à ALGER. Excellente place obtenue dans ce même concours à Paris. Ce technicien footballeur joua en équipe première dès 1953 et resta titulaire jusqu'en 1962. On retrouvera plus tard, à MARIGNANE

Tonio TORRES : Débute en équipe jeune sous la férule de Bébert RAMOS. Lui aussi technicien de grande valeur avec deux victoires consécutives au concours du jeune footballeur. Titulaire à part entière dans l'équipe fanion du FCB, de 1957 à 1962.

Marcel SCHAEFFER : en provenance de MONTAUBAN, en 1955, s'est très vite adapté à l'équipe. Travailleur précieux et constant pendant 90 minutes.

Intelligent et très collectif, ses qualités techniques et sa grande gentillesse, y compris en dehors du terrain, furent appréciées par tous. A tenu sa place jusqu'en 1962.

Roger CAU : Très athlétique, cet excellent défenseur avait la faculté de pouvoir jouer à tous les postes, comme arrière ou milieu défensif. Fut sélectionné en ligue d'Alger et devint entraîneur du FC BLIDA, en CFA.

Van HOOTTE : Arrivé de métropole pour effectuer son service militaire à Blida. Attaquant très vif, rapide, aimant jouer en déviations, notamment du côté d'Armand RUIZ... qui en garde un très bon souvenir! A été retenu comme avant centre en sélection d'Alger et est arrivé à point nommé pour remplacer MEFTAH.

Jacques COMBECAVE : Attaquant aux qualités physiques peu communes, a débuté en équipe première en 1956. Pour améliorer le rendement général, s'est ensuite converti avec bonheur dans le jeu défensif, au point de devenir une référence du club durant la période de CFA.

Jean-Pierre MARCHESANO : Défenseur appliqué jouant indifféremment des deux pieds et doté de surcroît d'un bon jeu de tête. Soucieux de relancer correctement, a rendu de fiers services à son équipe.

Maâmar OUSSER : S'est illustré sur le flanc gauche de l'équipe, comme arrière ou ailier. D'une extrême gentillesse il avait adressé une lettre touchante à Georget BACHELU pour lui annoncer la disparition de Dahmane MEFTAH.

Un salut à Loulou GARGUILLO. très bon gardien de but et milles excuses à tous ceux, non cités qui ont contribué à la notoriété du FCB.

A. RUIZ